surpris….par ce vaste monde


soj-1-sur-17-1280x768Il ne me resta rien à  dire , juste à  comprendre….j’étais  à ce moment satisfait de sa présence et de  mon absence d’illusion. Je pointais mon doigt vers sa joue tendre et douce…il se passa un bref instant de fusion.Le monde était grand, orgueuilleux, à ma démesure d’être  humain…ce monde qui se limita  à mon ombre.

%d blogueurs aiment cette page :