Prague 3


Aujourd’hui ville nouvelle… moins de paquets de touristes agglutinés, moins de parapluies… une ville européenne avec son lot de nouveaux riches et de vieux pauvres, beaucoup de vieux pauvres, on les reconnaît parcequ’ils sont pauvres. Les vieux riches on les reconnaît parce qu’ils sont riches… et quand ils sont riches, il faut que cela brille…. grosses voitures, grosses montres… ils ne peuvent pas échapper à une grosse vulgarité…. qu’ils soient de Prague ou Vesoul… le riche se vautre dans le paraître…. Justement les femmes sont ni plus belles ni plus laides qu’ailleurs, mais dès qu’elles sont riches, elles n’ont aucune discrétion, coiffure en relief, maquillage exponentiel, silicone je présume pour les plus vieilles d’entre elles, une absence de beauté naturelle pour les plus anciennes….Ce n’est qu’une impression de rue…
 Je suis allé dans une librairie gigantesque, au moins soixante mètres de profondeur, sur trois étages…
J’ai vu un vieux qui gueulait fort en crachant par terre, il gueulait après des jeunes Russes (qui rigolaient et parlaient fort) devant un monument, monument sur lequel se trouvaient des centaines de bougies en soutien à l’Ukraine…. l’aimait pas les Russes le vieux, il avait du voir leurs chars débouler sur cette place et près de ce monument…
 Je suis dans le même restaurant qu’hier au soir, je goûte à un autre plat: des pâtes de pommes de terre arrosées d »une sauce au fromage… je commence à suer, la bière par dessus y pourvoit… Il y a un couple de Russes (ils ont un guide touristique écrit en cyrillique) face à moi, quintaleux à souhait… ils ont commandé un litre de bière chacun et` le même truc que moi, celui d’hier au soir, le genou de porc et deux autres plats aussi, chacun, que je ne saurais détailler de ma place… impressionnants. J’aime bien ce restaurant, je suis le seul touriste, les gens parlent fort, rient fort, mangent beaucoup…. pour pas cher et ils fument beaucoup aussi. Il y a un décalage chez les habitants de cette ville. Quand ils sont dans les bars, ils boivent comme des trous et donc ils ont souvent le ventre qui va avec et quand ils sont dans la rue, certains ont l’air tragique, des regards éteints, profonds… comme si leur ville leur échappait, une perte d’âme ?

Exp4-3 Exp4-4 Exp4-5 Exp4-6Exp4-8 Exp4-9 Exp4-10 Exp4-11Exp4-13 Exp4-14 Exp4-15 Exp4-16 Exp4-17 Exp4-18 Exp4-19 Exp4-20 Exp4-21 Exp4-22 Exp4-23 Exp4-25Exp4-27 Exp4-28Exp4-31 Exp4-32 Exp4-33 Exp4-34 Exp4-35 Exp4-36 Exp4-37 Exp4-38Exp4-40 Exp4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :