verre de vin rouge…


Verre de vin rouge que je viens de vider sans trembler, je te remplis  à nouveau sans frémir, ni penser , putain de pinard qui me rajoute du lard (juste pour la rime en art) je te bois sans t’aimer. Laisse-moi à  me laisser rêver durant ces instants oubliés… Je ne souffre plus, je suis ectoplasme au rayon des serpillères…la vie en rouge , c’est comme mon nez coincé entre ses jambes.paris-58-sur-167-1280x768

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :