Donc Bruxelles….


À tout bien regarder Bruxelles est très normale…Un centre historique ancien, très ancien, envahi par des hordes de touristes, des restaurants étrangers, des étrangers restaurant les touristes. Puis s’en vient des quartiers d’affaires et de commerce, à la norme européenne H et M, quelques reconstructions cubiques enverrées toutes plus laides les unes que les autres… et pour finir quelques vieux quartiers immigro-bobotisés, le vieux se mélangeant au jeune pour un futur incertain…et puis au-delà, comme ailleurs, comme des ronds dans l’eau, des couronnes qui s’éloignent en s’appauvrissant…. Donc Bruxelles.

J’ai discuté ce jour avec quelques vieilles personnes belges, quelques Belges personnifiés…. c’était bien, j’ai offert une bière, je n’ai pas fait de photos, j’ai pris le souvenir de ce qu’ils m’ont dit même si je n’ai pas tout compris, même si je n’ai pas voulu tout comprendre….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bruxelles…. seconde fois


Hier, tous travaillaient, les touristes touristaient, les Belges belgeaient… et on va béatifier Jean-Paul deux… L’espace de la lutte n’est pas encore restreint. Revenons à Bruxelles, je n’ai pas encore osé la frite, mais j’ai déjà tenté la bière… pas le temps de toutes les goûter, juste quelques-unes… Je n’ai pas vraiment compris ce qu’il y avait à faire à Bruxelles, une fois que vous avez vu la grande place, quelques musées sur la centaine qui existent, mangé un ou deux trucs…. Il reste l’observance stricte de la règle une de l’étranger en visite… observer! J’ai l’imité mon champ d’investigation à l’observation de la croupe bruxelloise et à la reconnaissance stricte  des caractères du  cul Wallon opposé à son coéquipier le cul Flamand… je n’ai pas fini, je dois affiner ce jour et je ne saurai dire en si peu de temps s’il y a sincèrement un si grande différence… fieu. Il est vrai qu’avec vingt % de la population qui est d’origine étrangère cela ne facilite pas mes déductions… mais j’agis scientifiquement et je retourne de ce pas étudier plus en avant ces arrières… Je suis prêt à tous les sacrifices pour faire avancer ma science inexacte… j’aime ma science inexacte… j’aime mon regard sur le monde à base d’hémicircularité  rotative de l’axe épinaire et vertébral de mon corps….si ça ce n’est pas scientifique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :