Publicités

Place aux cons … saison 2 … 7


Il fut violent à  son encontre. Je ne comprenais pas sa langue mais je voyais son regard et  j’entendais des intonations qui ne me portaient  pas à sourire… je ne comprenais pas sa langue. Elle était recouverte d’un grand tissu, il lui parlait de plus en plus fort, elle se tenait à distance…Il était un enfant, elle était une poupée… Il lui parlait de plus en plus fort, elle baissait certainement les yeux, elle était en maillot de bain, il portait un short coloré… son corps tatoué le rendait banal, tous étaient tatoués désormais… mais je voyais qu’il levait sa main. Il était du côté des hommes, elle était réfugiée chez les femmes… Il fut violent  à son encontre, il avait bu sans rire, elle se taisait depuis longtemps, elle se taisait depuis que sa mère s’était tue, il buvait depuis que son père avait vu son propre père boire sans rire. C’était un boire sans rire , c’était une femme sans rire… Elle souffrirent toutes… Il cognait sur cet enfant comme son père avait cogné sur lui… il n’avait rien fait, il avait juste fait d’être là, comme son père avait aussi été là… là de père en fils, sans vouloir être là et obligés d’être là… las… ils cognaient de pères en fils, souffraient de mères en filles… rien, passons à la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :