Place aux cons 3 six


Quelle chaleur… hier au soir, il faisait aussi chaud et la fois d’avant aussi… les femmes avaient le dos scintillant de petites gouttes de sueur… un instant d’érotisme comme tant d’autres. Mais ce n’est pas çà qui va apporter du con à mon moulin. Il fait tellement chaud qu’il doit avoir du mal à s’exprimer ou à sortir… Quoique… hier au soir j’étais à une dégustation de vins locaux, sommes toutes assez BCBG, quand se présente quasi comateux un punk à chiens avec son chien… le serveur, videur qui est à l’entrée lui demande gentiment de sortir (j’en témoigne) alors notre garçon se couche par terre… le videur plus que serveur le traîne dehors sur quelques mètres…Mouai, pas assez pour être con, il a eu le sourire et la parole aimable avant que l’autre se couche à terre… même son chien ne comprenait pas ce que son maître faisait par terre… et puis soulever un gaillard pareil eût été des plus difficiles… Peut être que c’est le mec qui passe la balayeuse tous les matins à 7heures en s’arrêtant sous ma fenêtre … et encore con parce qu’on travaille… c’est pas honnête, non ce ne pas être lui… À moins que ce ne soit la petite pouffe qui, dans ce bar de nuit, hurlait plus qu’elle ne parlait à son connard de copain ivre qui renversait son vin sur la table où moi même je me trouvais…il voulait coucher avec elle et elle ne voulait pas, ils étaient parisiens, je le sais parce qu’elle étalait sa vie en gueulant, suffisamment vulgaire pour être une vraie conne… malgré son splendide dos qui scintillait de sueur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :