La dernière bulle


Après quelques heures de champagne, de blondes  épilées pour ne pas qu’elles se devinent brunes, de brunes délavées pour se forcer à s’épiler….de fin , de début de fin, de fin terminée et de respiration éteinte, je me suis rageusement endormi, rêvant contre l’humanité… Il ne me restait plus rien si ce n’est cette douce sensation  que ces quelques milliards de solitudes devaient disparaitre pour laisser place à de savants et doctes papillons colorés.

 

http://euxetelles.wordpress.comexpo (144)

%d blogueurs aiment cette page :