Publicités

Place aux cons… saison 2… 4


Je vis dans un monde autiste…  con et autiste…pas plus tard que maintenant ou demain… un homme à casque, jeune homme à  casque… pardon. Je vous décris le modèle: un jean qui lui tombe sous les fesses… qui sont horriblement petites et laides, un caleçon graphique dont je n’ai rien à foutre, le tout relevé comme un corsaire sur des petits mollets fins, glabres… qui si je n’en avais vu que le pourtour m’auraient laissé à penser qu’ils étaient ceux d’une jeune femme… mais là n’est pas la problématique du jour. Il porte de surcroît un T shirt trop petit dévoilant un léger bourrelet ventral  totalement fabriqué à base de gras nord américain vendu sans précision chez  les nourritures rapides que l’on trouve dans ma vieille cité qui peut s’enorgueillir de  plus de 2000 ans d’histoire, un léger bourrelet ventral qui le coupe en deux: un petit bas mince accolé à un grand haut épaissi par une mauvaise graisse… la difformité de Quasimodo était plus harmonieuse… s’il n’y avait que con, pardon çà… pour ce qui est du chef, qui au demeurant est couvert d’une odieuse casquette multicolore aux origines nord- américaine elle aussi, il présente une simili mèche  qui oblige ce quidam à se promener  avec une légère inclination de la tête afin que cet oriflamme capillaire soit toujours en adéquation avec la ligne d’horizon… à moins que ce ne soit le poids de la dernière idée intelligente qui l’oblige à cette inclinaison… et le pire… pour viriliser cette tête arrondie par un gras porcin ou bovin au choix (tout dépend de l’oeil qu’on croise) et une peau mercurienne due à une capillarité blondasse, il ose un collier de barbe duveteuse. Cette tête plus grosse que ses fesses, cette tête ronde et porcine, cette tête aussi grasse que son bourrelet… est surmontée d’un casque énorme relié par fil jusqu’à  un quelconque appareillage qui lui renvoie un son sans hautes ni basses fréquences… Malgré la laideur, le mauvais goût, l’absence de volonté d’harmonie colorée ou même d’opposition colorée provocante…. c’est encore supportable par un léger retournement de tête dans la direction contraire  à sa venue… mais il chante d’une voix de fausset fraîchement castré…. il chante faux, c’est horrible… ce serait mon fils, j’envisagerais une procédure d’abandon  immédiate… parfois le mauvais goût confère à  la connerie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :