Publicités

Place aux cons … saison 2 … 14


L’été dans le sud, c’est la transparence, celle de l’air, celle des regards, celle des étoffes…. mais là il faut discerner plusieurs type de transparences. D’abord, celle de la grosse qui contrairement à  ce que je viens d’écrire, n’est pas une transparence. C’est « a contrario » l’expansion de la masse adipeuse qui provoque une dilatation de ladite étoffe qui finit par laisser passer plus de lumière que ce pour quoi elle est prévue…Bref une théorie du Big-bang appliquée à la transparence. il s’en suit une transparence classique, mais dont sait qu’elle est transparence parce qu’elle s’accompagne souvent d’une faute de goût… la culotte  noire sous le coton blanc ou le string qui scie la fesse…. nous la nommerons transparence acculturée. Celle qui permet à l’homme de se laisser aller à une éventuelle érection estivale  à l’heure de l’apéro avant qu’elles ne rentrent toutes se doucher après la plage, c’est la transparence dont on connait l’indice de transparence, l’indépendance de diffraction … Étant donné une femme à la fesse ferme et épanouie, dont le cheminement hanché et libéré au sein de l’espace produit un axe semi-courbe, qui sait donc comment elle peut l’orienter pour provoquer une synchronisation mouvement, transparence et liberté de la fesse; telle que le quidam ne pourra que se retourner… Cette femme sait que ses sous-vêtements seront quasi invisibles, que la démarche sera lente et asynchrone et qu’on laissera une totale liberté au déhanché qui structure le pli fessier et sa rythmique lors du déplacement…. Ah la salope! On la nommera la transparence cultivée….

Et puis il y a la transparence atypique dont je vais vous conter l’histoire.

Environ quarante-huit ans, grande, habillée d’une très courte robe blanche, droite, sans manche, certainement d »un créateur parisien. Des talons noirs soulignent deux grandes jambes à la peau bronzée, relativement musclées…. mais elle n’a pas de fesses ou si peu… sa robe est composée de bandes de tissus blancs horizontaux et tous différents, au nombre approximatif de douze, plus ou moins transparents… transparents au niveau des seins, opaques au niveau du ventre, une autre transparence plus terne et progressive au niveau  du sexe et des fesses… elle porte un string sobre, on aperçoit un tatouage linéaire qui descend du nombril vers un peu plus bas évident… la bande transparente des seins laisse place à deux seins pur silicone et horriblement fermes, dont j’estimerai le coût à une dizaine de milliers d’euros au regard de la masse et du volume, sur l’un d’eux un piercing orange fluo…Elle n’est pas belle, mais évidemment élégante dans cette nudité citadine et artistique… son mari, est laid, maigre…. il regarde son investissement. Je n’ai pas envie de caresser ses seins, je n’aime pas les balles rebondissantes…on nommera cette transparence: « l’exhibée »… à ne pas tacher s’il vous plaît, lors des soirées échangistes…

Bon allez viens mon chien, on va écouter du Monteverdi et jouer à la balle….C’était qui le con ce soir déjà?

Publicités

Une réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :