Publicités

carnets de vacances 31


Elles existent….  ces boites de nuit logées dans une banlieue de ce sud   (parce que c’est plus facile et moins cher), où, lorsque vous arrivez dans une voiture dont le prix équivaut à quelques années de salaire pour certains, à quelques instants pour d’autres, on vous envoie le videur afin que vous puissiez la garer devant. Ainsi tout brille comme il se doit… On vous dit de rentrer tout droit, vous prenez une bouteille pour le prix du plein de la voiture…. quelques instants plus tard, une jeune femme aux fesses rebondies vient vous inciter  à boire plus qu’il ne faut, en insistant légèrement et pour quelques billets vous caressez le fond de sa bouche dans ladite voiture…. tout cela n’est pas plus odieux qu’un président de la république régalien ou tsarlinien.

Ce soir dans ce lieu, il y avait un anniversaire, ils étaient tous là…. de blanc vêtus, les chaînes en or au garde à vous.

Que dire ?

On m’y laisse entrer sans que j’y sois invité…. les seins, les culs, les musclés sont là… ils ne sont là et visibles que par la grâce de la lumière qui leur donne forme… sinon rien. Ces femmes qui sur leurs talons, haut perchées, hanches avenantes et croupes tentantes, viennent vous parler….. je n’ai rien à leur dire, je ne parle plus depuis quelques jours…. qu’il soit crétois ou varois, ce comportement outrancier à la fête nocturne, rend les gens cons, odieusement cons. ils ne savent plus parler , juste articuler. je hais ces moments d’oublis… j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouver  de lieux où il eût été possible de calmement dire ou entendre. Tout n’est ici que surenchère au son simple et humain… je me tais de plus en plus , de loin en loin. Quand vous les croisez , le matin, fatiguées, vieillies, perturbés, lointaines, grosses moches, vieux beaux, outrancières, outranciers… vous les détestez de par leur facilité à être inexistant…. bien qu’ils furent ces plus beaux, vous ne pouvez que les méconnaître… je hais alors tous ces moments perdus et oubliés. j’ai donc cru me foutre en l’air… mais j’ai des enfants._91C2742

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :