espace du travail 1


Jour 1 d’un métier que je pratique depuis une trentaine d’années, ce n’est pas nouveau… j’ai perdu cette inquiétude que j’avais autrefois, ne plus sentir ce petit stress au ventre, cet instant de latence où le doute s’installe et si je changeais de métier ? Ne plus rien changer, il est trop tard, juste accepter désormais que ma présence ait un sens pour certains… donner du sens au devenir pour d’autres…. trentième représentation d’une pièce en un acte vital et essoufflant. Mon rideau va s’ouvrir, ils vont me regarder, je vais leur apprendre à baisser les yeux…et si seulement c’était vrai… je retourne me coucher.

YG6W6277

%d blogueurs aiment cette page :