là…


Je suis là , au bout de votre corps…. s’il en était, cependant penaud, ne m’en voulez pas.A l’heure où les femmes se couchent, il est un silence que j’aime à , attendre, celui de leur sexe serein qui doucement s’épanouit au contact de mes doigts gourds et humides…allez savoir pourquoi…YG6W6451

%d blogueurs aiment cette page :