Lieux: 18; le fond de la boite de foi grasse


Si on se met à cogner sur le Pape ? Où allons-nous ? Quoique dans une gérontocratie  le moindre courant d’air fait office de tremblement de terre…. Berlusconi, el papa même combat…. c’est pas pour me déplaire que ces grands représentants du pouvoir spirituel et séculier et plus si affinités, soient mis  à bas de leur socle… humains, trop humains…. Il est vrai que lorsqu’on regarde la légèreté de la célébration, l’humilité costumière, l’actualité du discours, la canonisation à outrance, la simplicité des lieux, l’histoire de la secte à travers 2000 ans de bons et déloyaux services….Il est vrai qu’on peut avoir envie d’en coller  une…. c’est fait ! La foi est grasse, surtout en ces périodes de fêtes…. passez-moi le pain, c’est pour communier avec mon pâté.

%d blogueurs aiment cette page :