Publicités

Place aux cons 23


C’est de mon lit, à mon réveil, lorsque je me suis  endormi avec elle… que la télé me procure mes plus beaux cons. Sous mes yeux , sur une une chaîne dont le nom se termine par un chiffre entre cinq et neuf que se passe une émission  de gym matinale … à la conquérante, à la Marines. Une blonde ou bonde, équipée d’un micro VHF, en compagnie d’un branlotin dont le haut du crâne est terminée par une crête capillaire lourdement fixée par de la résine … je ne peux pas m’empêcher de penser  à la crête du crâne d’un pithécanthrope… j’arrêterai là la ressemblance. Tous deux gesticulent sur une musique afrocubaine ou techno, avancent et reculent dans un mini gymnase, je pense à ma ménagère de moins de cinquante ans en train de faire ses six pas en avant en levant les cuisses, les trois sur le côté… bref, elle a fini par virer tous les meubles ou elle  est tombée par la fenêtre… C’est la jeune femme, gymno-formée qui mène le rythme marche ou crève, elle entrecoupe son flot de paroles de barbarismes anglogènes qui signifient … pas plus que ce qu’ils signifieraient en Français…  le pithécanthrope se tait, il bouge, sa crête médulo crânienne …non. Il faut reconnaître qu’elle a la forme, que ses formes sont  à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’une personne dont la principale qualité est de bouger… mais qu’elle se taise…. elle répète des « venez, venez, venez devant » suivi d’un « whooooo », des « oui » !, des « encore » !… Ce n’est pas encore ça le pire, c’est le temps qu’elle donne en décompte… encore cinq minutes, encore …. » vous allez me dire que les séances sont de plus en plus cardio »…Théoriquement il ne peut y avoir que des morts à ce moment de la séance… tombés par la fenêtre, terrassés par un arrêt cardiaque. Elle est passée aux fessiers, elle devrait pousser le professionnalisme  jusqu’à se mettre nue et nous montrer la tension provoquée sur ses muscles fessiers… elle devrait. Son animal de compagnie bronzé fait de même, il gesticule en même temps, au même rythme… c’est beau les images de synthèse, il est tellement bronzé qu’on dirait qu’il est sorti de la photoshoperie…. et puis cela s’arrête… Sur cette même chaîne la nuit, une pauvre fille se tape une lecture de plusieurs heures, cette nuit c’était du côté de chez Swann… tiens le télé-achat, pardon l’euro-shopping, l’arrache poil, pardon lépil tuch, un acheté un offert… et dire que je m’inquiète.

Publicités

Une réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :