Publicités

carnets de vacances 14


Sud, cigales et mistral, foule et machisme…. On s’y montre, on s’y exhibe…. on y vient passer des vacances au soleil cuisant et dépaysant….. concentré européen de tout ce qu’on peut trouver de modernité humaine et malsaine sans que pour autant les individus qui la composent aient pu souhaiter être les perfides acteurs de cette société excessive et grandguignolesque….J’y suis pour quelques temps l’oeil aux aguets, l’esprit à l’écoute….Le bling-bling comme contre-référence à l’absence d’existence intérieure. Les femmes y sont à l’image des voitures, carrossées, brillantes la nuit, poussiéreuses le jour, silencieuses en compagnie de leur chauffeur, bruyantes en meutes, arrondies jusqu’aux hanches pour mieux qu’on les reconnaisse comme méditerranéennes … elles prient à genoux la bouche pleine, se marient parce que c’est une tradition, présentent leur poitrine comme argument grandiloquent…. les hommes se taisent alors.Il n’y a pas besoin d’y exister , paraître peut suffire. C’est toujours ici, mais avec une certaine odeur de début de vingtième siècle…..Un lieu d’où on part difficilement quand on y est né, une différence comme un oubli._DSC1802

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :