carnets de vacances 1


Sans prendre la route, pour le moment , je consacre mes vacances à l’exploration systématique de l’état humain….j’y suis, je n’en reviendrai pas. Ce jour, cette heure, j’étais en compagnie lors de rrr-3 [1280x768]

rrr-8 [1280x768]ce moment appelé barbecue convivial….la viande y était rouge comme une vierge qui ne l’est plus, les merguez grasses, sinon elles n’auraient pas été  merguez…. J’ai bu, j’ai mangé et puis j’ai fait ma sieste, en ronflant de préférence…un début de vacances  à ne pas s’y tromper, j’ai donc vaqué à ne pas considérer le temps , les actes , l’adéquation habituelle entres ces deux éléments…ne rien foutre, ne rien penser, ne rien être….assez douloureux cette sensation de vide existentiel…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :