carnets de vacances 28 … Etat des lieux 6


Pourtant j’avais mis une chemise blanche, mais ça a été le bordel…. partant du principe qu’en littérature ou  en photo , l’essentiel se situe dans le détail, j’ai observé…Zola l’avait compris , Flaubert aussi. En premier furent les deux videurs de boites de nuits qui étaient venus se positionner  à mes côtés…. il y avait un rapport d’échelle de un à deux entre nos corps mais pas entre nos cerveaux. Ils statuaient sur une forme philosophique proche du pragmatisme version Amérique profonde: On discute mais je cogne si tu n’es pas d’accord. Leurs bras avaient la taille de mes cuisses, leurs regards s’arrêtaient là où commençait le mien… je me tus ! puis passa une grosse femme, elle s’assit deux tabourets plus loin, son énorme cul laissait entrevoir, sans gêne, un string d’un rose douteux… je me tus ! il y eut ce Wallon à l’accent forcé  dont le seul but dans sa vie était de laver sa voiture tous les jours, ils se plaignit d’être seul à un moment de son monologue… j’aurais aimé le cocufier même si au demeurant sa femme eût été la grosse au string douteux… il y eut ce couple blond, que je crus Suédois, mais qui était varois… il parlait argent, elle écoutait prête à le sucer, il paya sa consommation et attendit la monnaie…. minable pour un flambeur tel qu’il se définissait,  je me tus ! il y eut cette blonde qui vint se frotter, en recherche d’un client pour la nuit, trop vulgaire, pas assez sincère… je me tus ! Il y eut ces parisiens, incertains, défoncés… trop parisiens pour être honnêtes…. je laissai sans rien dire… ce fut la fin du premier instant.

Le sud c’est pyramidal… on commence par faire briller sa personne si on a peu de moyens, puis sa voiture, sa femme et le reste… cependant on doit toujours de l’argent  à quelqu’un… déroutant, contractant, marrant ! et puis il y eut des militaires, des gens, encore des gens, je me tus…. de toutes façons je n’avais pas envie de vivre ce soir là…je me tus bien avant la fin du dernier instant._91C2673

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :